Pourquoi voyager dos à la route

En quoi est-ce meilleur ?

Lors d'un accident, un siège auto dos à la route permet de réduire le choc sur les parties vulnérables du corps de votre bébé, à savoir la tête et le cou. Voilà pourquoi l'utilisation d'un siège dos à la route améliore la sécurité, même quand votre enfant est devenu trop grand pour son siège auto bébé. 

Astronautes et sièges auto dos à la route : quel lien les unit ?
Les premiers sièges auto pour bébé consistaient en de petits fauteuils face à la route, suspendus à des crochets sur la banquette arrière. Les tout premiers furent commercialisés en Europe en 1984.

Les avantages du dos à la route étaient connus même avant cette date en Suède, grâce au travail de pionnier du professeur Bertil Aldman, qui, au début des années 1960, avait constaté que les astronautes de la mission spatiale Gemini se tenaient dans le sens opposé de la marche.

Le positionnement et les fauteuils de l'engin spatial étaient conçus de façon à répartir les forces considérables sur l'ensemble du dos des astronautes. Le professeur Aldman entrevit que ce même principe pourrait s'appliquer à la mise au point des premiers sièges auto dos à la route pour petits.

En quoi le dos à la route est-il donc plus sûr pour les bébés et les petits ?
Vous remarquerez que la tête de votre bébé est proportionnellement bien plus grande et lourde que le reste de son corps. Les os et les muscles de son cou ne sont pas suffisamment développés pour maintenir sa tête relativement lourde.

Si une collision frontale se produit alors que votre bébé voyage dans un siège auto face à la route, sa tête peut être projetée vers l'avant. La tension ainsi exercée sur sa tête et son cou pourrait alors causer de graves blessures.

À l'inverse, un siège auto dos à la route protège la tête et le cou de votre enfant en répartissant les forces sur l'ensemble du dos – exactement comme les astronautes.

En juillet 2013, la réglementation i-Size relative à la sécurité des sièges auto est entrée en vigueur. Elle pose comme obligation de faire voyager les bébés et les petits dans des sièges auto dos à la route, au minimum jusqu'à leurs 15 mois. À partir de cet âge, les os et muscles de leur cou sont a priori davantage développés.

Bien que l'extension à 15 mois de la période pendant laquelle un enfant doit voyager dos à la route ait permis d'obtenir les gains les plus substantiels en termes de sécurité, il reste au demeurant plus sûr de conserver cette position dos à la route jusqu'à l'âge de 4 ans.

Que se passe-t-il en cas de collision par l'arrière ?
Les recherches montrent que la majorité des accidents de la route (environ 70 %) sont des collisions frontales. De même, le choc d'une collision par l'arrière a tendance à être moins important, du fait que les véhicules se percutent dans le même sens, et non de plein fouet. Les collisions par l'arrière aux conséquences graves restent rares.

Découvrez le principe de fonctionnement du dos à la route : 

Source : Trygg Trafikk



Articles Liés

L'innovation du dos à la route

Développer des sièges auto les plus sûrs

En savoir plus
La réglementation ECE R44/04

Europe : étiquette d’homologation ECE R44/04

En savoir plus

Produits associés

2wayPearl

Le 1er siège auto i-Size du marché

Découvrir
Pebble Plus

Le siège qui enlace votre bébé

Découvrir
AxissFix

Un maximum de sécurité en un tour de main

Découvrir

Select your language

Envoyer à un ami

En remplissant ce formulaire vous indiquez à un ami qu'il peut consulter des informations intéressantes sur www.bebeconfort.com.

Votre adresse e-mail *
Veuillez rentrer une adresse email
E-mail *
Veuillez rentrer une adresse email
Message *
Validation du message
Captcha *
Il s'agit de vérifier que vous êtes un humain et non un système automatisé. Par ce moyen, nous essayons d'éviter les spams à nos serveurs.
Captcha Veuillez renseigner le Captcha