La réglementation ECE R44/04

Europe : étiquette d’homologation ECE R44/04

En Europe, une étiquette d’homologation orange ECE R44/04 est apposée sur tous les sièges auto. Cette étiquette orange atteste de la conformité du siège aux exigences de sécurité fondamentales définies dans la norme de sécurité européenne ECE R44/04.

Elle constitue donc un bon point de départ lorsque l’on recherche un siège auto pour enfants. Comme la protection offerte et la facilité d’utilisation varient fortement parmi les sièges auto homologués, nous vous recommandons d’essayer et de tester votre siège avant de l’acheter ! Il peut être utile de consulter le test de sécurité européen réalisé chaque année pour identifier le meilleur siège auto pour votre enfant et vous.

Depuis l’entrée en vigueur, en 1982, de la norme européenne ECE R44 applicable à la sécurité des enfants en voiture, les sièges auto pour enfants sont testés tous les ans. Les exigences sont renforcées chaque année pour tenir compte de l’évolution des besoins en matière de sécurité des enfants. Comme les normes d’essai deviennent de plus en plus draconiennes, il est plus difficile pour les sièges auto d’obtenir les meilleures notes aux tests. Tous les sièges auto Bébé Confort respectent la norme d’essai européenne ECE R44/04 applicable aux dispositifs de retenue pour enfants. Ils vont même au-delà.

 
Attention, depuis avril 2008, tous les sièges auto pour enfants fabriqués avant 1995 et homologués ECE R44/01 ou 44/02 sont interdits et ne doivent donc plus être utilisés ni commercialisés. Seuls les sièges possédant une étiquette orange attestant de leur homologation aux normes ECE R44/03, ECE R44/04 et i-Size (UN R129) peuvent légalement être utilisés.

Quelles informations l’étiquette d’homologation fournit-elle sur mon siège auto ?

1. Votre siège est conforme à la norme de sécurité européenne. Soyez attentif aux deux derniers chiffres : la référence du règlement doit se terminer en 04 (dernière version) ou 03. Les sièges homologués R44-01 et 02 sont interdits et ne doivent plus être vendus ni utilisés depuis 2008.

2. On distingue trois types d’homologation différents pour les sièges auto : universelle, semi-universelle et spécifique à un véhicule. « Universelle » signifie que l’installation de votre siège est homologuée dans
tous les véhicules. Vous devez néanmoins toujours vérifier que le siège auto s’adapte correctement à votre voiture. Référez-vous au paragraphe ci-dessous sur « L’étiquetage du type de siège ».

3. Poids pour lequel le siège est homologué (Groupe). Si la lettre Y figure sur cette ligne, cela signifie que le siège auto pour enfant est doté d’un harnais 5 points avec sangle d’entrejambe.

4. Marque d’homologation européenne.

5. Ce code indique le pays dans lequel l’homologation a été attribuée : 1=Allemagne 2=France 3=Italie 4=Pays-Bas, etc.

6. Numéro d’homologation. Les deux premiers chiffres (04) indiquent la version de la norme selon laquelle le siège auto a été homologué, ici ECE R44/04.

7. Numéro unique attribué à votre siège pour les tests et la traçabilité.

8. Détails relatifs à la production : semaine et année, dans le cas présent semaine 7, année 2006.

9. Référence d’article attribuée par le fabricant.

10. Code EAN.

11. Code barres.

12. Nom du fabricant du produit.

Étiquetage du type de siège : homologation (semi-) universelle ou spécifique au véhicule

Il existe trois types d’homologation différents vous permettant de déterminer si un siège auto pour enfant est compatible avec votre véhicule : universelle, semi-universelle et spécifique à un véhicule. L’homologation universelle ne dépend pas du modèle de voiture. Le siège est par conséquent homologué et installable dans l’ensemble des véhicules. L’étiquette d’homologation doit préciser le type d’homologation.

Homologation universelle
L’utilisation du siège est homologuée pour tous les véhicules conformes aux règlements ECE R14 et R16. Les sièges auto Isofix doivent être installés à l’aide des points d’ancrage Isofix et de la sangle de retenue ou de la jambe de force. Ce mode d’installation doit être respecté pour tous les sièges Isofix et le manuel du véhicule doit indiquer que la voiture permet l’utilisation de « sièges auto Isofix universels ».

Homologation semi-universelle
L’homologation semi-universelle est accordée lorsque, en plus des exigences standard, d’autres dispositifs de sécurité sont utilisés pour attacher le siège auto et nécessitent la réalisation d’autres tests. Par exemple : certains véhicules sont dotés d’espaces de rangement supplémentaires intégrés au plancher qui peuvent empêcher le bon fonctionnement de la jambe de force du siège auto. Vous devez par conséquent vérifier la liste des véhicules compatibles avec votre siège auto fournie par le fabricant de celui-ci pour vous assurer que votre modèle de voiture est compatible.

Homologation pour un véhicule spécifique
Le siège auto est soumis à un crash test dynamique supplémentaire propre à un véhicule donné et homologué uniquement pour celui-ci. Le véhicule doit figurer sur la liste des voitures compatibles dressée par le fabricant du siège auto. Celle-ci peut inclure des caractéristiques ou conceptions spécifiques limitant l’installation à certains modèles de véhicules.
N’hésitez pas à demander conseils à un revendeur Bébé Confort


Articles Liés

Réglementation des sièges auto enfants

Des règles qui améliorent la sécurité des déplacements

En savoir plus

Rejoignez-nous sur Facebook


Select your language

Envoyer à un ami

En remplissant ce formulaire vous indiquez à un ami qu'il peut consulter des informations intéressantes sur www.bebeconfort.com.

Votre adresse e-mail *
Veuillez rentrer une adresse email
E-mail *
Veuillez rentrer une adresse email
Message *
Validation du message
Captcha *
Il s'agit de vérifier que vous êtes un humain et non un système automatisé. Par ce moyen, nous essayons d'éviter les spams à nos serveurs.
Captcha Veuillez renseigner le Captcha