Le harnais 5 points des sièges auto

Comment protéger au mieux son enfant dans son siège auto ?

Sur le marché européen, il existe deux principaux systèmes de retenue disponibles pour les sièges auto enfants (âges entre 1 et 4 ans) : le harnais 5 points et le bouclier. Le but de cet article est d’expliquer pourquoi Bébé Confort considère qu’il est plus important de protéger son enfant avec un harnais 5 points qu’avec un bouclier, et ce d’après de nombreux tests.

Voici 3 principales raisons pour lesquelles Bébé Confort fait le choix d’équiper ses sièges auto enfants avec un harnais 5 points :
  • Les forces exercées lors d’un accident sont transférées du siège auto aux parties rigides du corps de l’enfant qui peuvent recevoir des lourdes pressions : les épaules et les os des hanches/du pelvis.
  • Les enfants sont attachés plus fermement et donc restent dans une position plus sûre dans leur siège auto pendant n’importe quel accident (impacts frontaux ou latéraux, mais aussi dans le cas de tonneaux). 
  • Un harnais 5 points peut être facilement ajusté suivant la croissance de l’enfant et convient parfaitement aux enfants de toutes corpulences et tailles.
Une décélération sécurisée en retenant les parties rigides du corps de l’enfant
Un harnais 5 points fonctionne avec 5 points d’attache qui permettent d’être certain que les enfants sont maintenus par les parties rigides de leur corps : les épaules et les hanches. Le harnais 5 points transfère les forces de l’accident du harnais vers les parties rigides du corps de l’enfant et vers le siège auto. L’expérience de Dorel avec le harnais 5 points montre que les parties souples du corps de l’enfant (la partie basse de l’abdomen par exemple) sont mieux protégées et n’ont pas à endurer une trop grande pression. C’est une façon naturelle de protéger le corps de l’enfant.

Les parties souples du corps peuvent ne pas supporter la pression due à un accident à l’inverse des parties rigides. Lorsqu’un enfant est maintenu par le bas de son abdomen (partie souple), il peut se replier sur la ceinture ou un autre objet, et cette ceinture ou cet objet peut s’introduire dans son abdomen.

Avec les mannequins des crash-tests actuels (les deux types de mannequins P et Q), la pression exercée sur les parties rigides du corps peut être analysée en détails. La pression limite que ces parties du corps peuvent supporter a été recensée. Tous les sièges auto développés par Dorel sont conçus pour que cette pression soit distribuée de manière optimale et pour qu’elle reste dans les limites. Actuellement, il est impossible de mesurer la pression exercée sur la partie basse de l’abdomen puisque les mannequins actuels ne sont pas équipés de capteurs dans ces parties.

Les effets de la pression sur les parties souples de l’abdomen et de la poitrine lors de l’utilisation de systèmes de bouclier ou de rehausseur pour enfants, ne sont pas encore suffisamment connus. Ainsi, les Nations Unies ont réuni une Force d’Intervention, composée d’experts internationaux, pour conduire des études de recherche. L’objectif est d’établir les limites des blessures et estimer l’ensemble des risques encourus par les enfants. Ce groupe est présidé par l’Expert en siège auto : le Dr. H. Johannsen de l’Université Technique de Berlin.

Fermement retenu pour rester dans une position de sécurité
Bien que les crash-tests soient conçus pour simuler des accidents aussi réels que possible, les accidents sont plus complexes que les crash-tests.

Dans le cas d’un accident où plusieurs forces sont appliquées (par exemple des tonneaux), il y a un risque pour l’enfant de passer en dessous ou d’être éjecté de son siège auto. Le harnais 5 points garantit que l’enfant est fermement attaché lors d’un mouvement de traction, et garde l’enfant dans une position de sécurité dans sa coque de protection, pour n’importe quel type d’accident.

Un siège auto qui a passé la norme ECE R44-04 montre des capacités de retenue insuffisante durant un tests de tonneaux. Les crash-tests réalisés par l’UTAC (organisation indépendante de tests pour l’industrie automobile) ont montré qu’après deux tonneaux, le mannequin était éjecté du siège auto lorsqu’il possède un bouclier (voir un crash-test avec le bouclier et un crash-test avec un harnais 5 points ). 
Pour éviter une telle éjection du siège auto, un amendement a été approuvé, et introduit un test plus sévère pour mieux reproduire les accidents avec tonneaux.

S’adapte parfaitement à la croissance de l’enfant
Un harnais 5 points est facile à ajuster à différentes hauteurs et permet ainsi de s’adapter parfaitement à la croissance de l’enfant. Les bretelles peuvent facilement être ajustées. Ce positionnement assure que les forces exercées lors d’un accident sont mieux transférées vers la coque du siège auto et vers les épaules (parties rigides) de l’enfant.


Articles Liés

Etude GRSP sur les sièges auto
à bouclier

En savoir plus

Rejoignez-nous sur Facebook


Select your language

Envoyer à un ami

En remplissant ce formulaire vous indiquez à un ami qu'il peut consulter des informations intéressantes sur www.bebeconfort.com.

Votre adresse e-mail *
Veuillez rentrer une adresse email
E-mail *
Veuillez rentrer une adresse email
Message *
Validation du message
Captcha *
Il s'agit de vérifier que vous êtes un humain et non un système automatisé. Par ce moyen, nous essayons d'éviter les spams à nos serveurs.
Captcha Veuillez renseigner le Captcha